L'e-mailing est-il mort ? 7 points clés pour réussir vos campagnes e-mailing

Dernière mise à jour : 5 mai


De nombreux professionnels ont pu être déçus un jour par le taux de délivrabilité, d’ouverture ou de clics d’une campagne emailing. De plus, face aux nombreux emails que nous recevons chaque jour (48 mails en moyenne dont 15 publicitaires) et que nous n’ouvrons pas, il est facile de douter de ce moyen de communication…

De nombreuses statistiques révèlent que l’emailing est un canal de communication incontournable. Encore faut-il réussir à capter l’attention de votre client en lui adressant le bon message, au bon moment et surtout en personnalisant vos communications !

Prenons le temps de nous arrêter sur les erreurs communes en matière d’emailing, et voyons ensemble quelles sont les bonnes pratiques pour tirer votre épingle du jeu grâce à ce levier.





1 - Mieux connaître votre client pour personnaliser vos messages


Connaître votre public est l'une des données les plus importantes que vous pouvez utiliser pour améliorer votre stratégie de messagerie. Mais, comprendre votre public ne se limite pas à de simples données démographiques. Interrogez vos prospects sur la manière dont ils préfèrent recevoir vos communications et les moments pendant lesquels ils sont susceptibles de s’engager. Comprendre les tenants et aboutissants du comportement de l’audience vous permet de personnaliser efficacement vos e-mails. Notez qu’un email personnalisé affiche 14% de plus de taux de clic et améliore de 10% le taux de conversion.

Vous avez 26 % de chances supplémentaires qu'un email personnalisé soit ouvert.

Pour personnaliser votre email, il vous faut segmenter votre fichier client par centre d’intérêt afin de diffuser le bon message, à la bonne personne et au meilleur moment.

Le must est de définir des personas : ce sont les profils types d’acheteur cible auxquels vous allez attribuer une identité imaginaire dans le cadre de votre stratégie marketing.

Vous pouvez construire ces profils en 3 étapes :

  • Recenser toutes les informations clés qui vous sont et vous seront utiles.

  • Quelle est leur situation géographique ?

  • Quelle est leur catégorie socioprofessionnelle ?

  • Quelle est leur problématique principale ? Quels sont leurs objectifs ?

  • À quoi ressemble leur emploi du temps ?

  • Où recherchent-ils de l’information ?

  • Quelles ressources en ligne utilisent-t-ils ?

  • De quelle façon préfèrent-ils communiquer ?

  • Quels sont les arguments pour les convaincre d’acheter nos prestations ?

  • Quels sont les freins à l’achat de nos prestations ? Quelles sont les principales questions qu’ils nous posent ?...

Les questions sont là, maintenant il vous faut y répondre. Et vous n’aurez pas forcément tous les éléments en main. Vous pourrez donc aller en quête d’informations via : de rapides sondages au téléphone, des questionnaires en ligne, ou des échanges en face à face par vos commerciaux lors de leurs rendez-vous par exemple.


Cette dernière étape, la phase d’analyse, est cruciale ! Pour faire ressortir les points communs et les grandes tendances du profil de votre cible, recueillez toutes les réponses en un seul endroit. Regroupez-les selon ces 6 principaux critères :

  • Leurs professions

  • Leurs informations démographiques

  • Leurs habitudes de consommation

  • Leurs défis et objectifs

  • Leurs habitudes de recherches d’informations

  • Leurs buts quant à l’utilisation de vos produits et services.

Ainsi, vous arriverez à mettre en évidence les similitudes dans les réponses. Un portrait-robot (ou plusieurs, selon votre activité) va ressortir de cette analyse et vous verrez les différents profils se dessiner. Avoir défini précisément ces différents profils d’acheteurs vous permettra de mieux répondre à leurs attentes respectives.


C’est grâce à ces informations, que vous pourrez définir vos scénarios d’emailings : adresser des messages promotionnels ciblés, envoyer des newsletters adaptées à leurs besoins ou encore proposer de tester de nouveaux produits. Les personas sont une mine d’or pour votre stratégie marketing ! Plus vous répondez dans vos messages aux goûts, aux intérêts, aux activités, etc. de vos abonnés, plus vous avez de chances de communiquer avec vos destinataires.

En pratique, voici quelques astuces pour leur donner envie d’ouvrir vos emails :

  • Donnez un ton à l’objet de votre mail avec des smileys, des mots [ENTRE CROCHETS], soyez intriguant.

  • Résumez votre mail, c’est souvent une option proposée dans les outils de conception d’emailing. Il s’agit des 2 lignes d’aperçu qui s’affichent dans votre boîte mail

  • Mettez en avant le nom et/ou prénom de votre contact

Pour être sûr de la ligne éditoriale et des fréquences d’envoi, testez auprès d’un petit panel.

Testez l’envoi d’emails avec différentes accroches et différentes fréquences, puis surveillez vos statistiques d’engagement, vous devriez pouvoir déterminer à quelle fréquence vos destinataires souhaitent être contactés.



2 - Construisez votre propre liste d'emails


Envoyer des e-mails inattendus à des destinataires qui ne se sont pas inscrits dans vos e-mails garantit que vos e-mails arrivent dans le dossier spam et que votre domaine de messagerie se retrouve sur une liste noire.

Incitez l’inscription à votre liste d’emails sur votre site Web, votre blog, vos pages de destination, les pages de remerciements ainsi que lors de tout événement en direct. Plus important encore, communiquez à quoi ils s’inscrivent lorsqu'ils soumettent leur adresse électronique.

Construire vos listes d’abonnés de la bonne manière garantira que l’engagement des e-mails reste élevé et que vos e-mails se retrouvent devant les yeux qui comptent.


Donnez avant de demander !


Avant de demander à vos abonnés d'acheter quelque chose ou de s'inscrire à un service, offrez-leur d'abord quelque chose de valeur. Cela pourrait inclure un téléchargement gratuit d'un livre blanc avec des conseils utiles de l'industrie, un code d'essai / de réduction gratuit ou un coupon pour les encourager à commencer avec votre marque ou votre service.


Chaque interaction que vous avez avec vos abonnés devrait vous apporter de la valeur, assurez-vous que c'est vous qui fournissez la valeur et qu'ils feront la même chose en retour.

Pour en savoir plus sur ce genre de pratique, consultez l’article 4 étapes pour construire sa stratégie d’inbound marketing.


Attention néanmoins à respecter les règles RGPD


Avec la mise en place de cette réglementation en Europe, les destinataires peuvent demander la modification et l’accès à toutes les données ainsi qu'un droit à l’effacement des données et droit à la portabilité.

Du côté de l’expéditeur, il faut avoir une base de données soignée et synchronisée avec ses systèmes informatiques. Il faut privilégier l’automatisation des emailings pour permettre aux destinataires de se désabonner automatiquement de la base (avec un lien de désabonnement dans chaque emailing envoyé).

Il faut donner l’opportunité, à chaque individu, d'éditer, d’exporter et de supprimer ses données de manière simplifiée. Et, pour finir, il est nécessaire de créer des listes “noires” ou d’exclusions pour ne plus recontacter un destinataire “désabonné”. La législation se focalise surtout sur le traitement des données des destinataires et la manière d’obtenir les informations : il faut toujours un consentement préalable et dire l’usage que vous faites des données dans une page spécifique.




3 - Réchauffez votre adresse IP pour une meilleure délivrabilité


Une adresse IP est un bloc de numéro unique qui identifie un périphérique utilisant le protocole Internet pour communiquer sur un certain réseau. En ce qui concerne votre courrier électronique, votre adresse IP est directement liée à la réputation de votre expéditeur.


Lorsqu'un fournisseur de services Internet observe des courriers électroniques provenant d'une nouvelle adresse IP ou d'une adresse IP "froide", il en prend note et commence immédiatement à évaluer le trafic provenant de cette adresse IP. Étant donné que les fournisseurs de services Internet traitent le volume de courrier électronique comme un facteur déterminant lors de la détection du courrier indésirable, il est conseillé d’envoyer votre mail à un volume faible à modéré, pour éventuellement atteindre des volumes plus importants.


Cela permet aux fournisseurs de courrier électronique de réception d’observer de près vos habitudes d’envoi et d’enregistrer la manière dont vos destinataires utilisent votre courrier électronique.


C’est ce qu’on appelle le réchauffement IP (IP Warming). En résumé, le réchauffement IP consiste à augmenter progressivement le volume de courrier envoyé avec une adresse IP dédiée selon un calendrier prédéterminé. Ce processus progressif contribue à établir une réputation auprès des fournisseurs de services Internet (fournisseurs de services Internet) en tant qu’expéditeur de courrier électronique légitime.


4 - Nettoyez la liste

Il est également essentiel pour éviter un fort taux de non ouverture des mails qui nuirait à votre réputation, de garder toujours une liste propre. Pour cela, surveillez régulièrement vos statistiques d’engagement et supprimez les utilisateurs non engagés afin de maintenir une bonne délivrabilité.

Vous pouvez également réaliser une campagne de réengagement si vous avez des inscrits depuis de nombreuses années. Cela consiste à segmenter d'abord vos destinataires qui affichent systématiquement des taux d'engagement faibles, puis à leur envoyer un e-mail de reconquête leur demandant s'ils souhaitent toujours recevoir votre e-mail. Vous pouvez y inclure une offre spéciale ou une remise dans cette campagne. Si votre destinataire ne se réinscrit pas, il est temps de le supprimer de votre liste.


5 - Evitez les adresses "no-reply"


Le courrier électronique est un outil puissant de communication, mais il devrait s'agir de bien plus qu’une conversation à sens unique. Utiliser une adresse e-mail « sans réponse » comme adresse de réponse dans votre e-mail marketing revient à placer un mur entre vous et vos destinataires et à bloquer la communication bidirectionnelle, ce qui découragera probablement l'engagement des destinataires.

Permettre à vos clients de répondre directement à une campagne par e-mail ouvre des opportunités pour des conversations que vous n’avez jamais pu démarrer auparavant. Tous les commentaires sont précieux, alors l'ouverture à cette forme de retour d'informations en matière de communication ne vous aidera qu'à long terme.





6 - Proposez un contenu dynamique et interactif


Les messages dynamiques et l’interaction sont une demande constante des destinataires. Ils ne veulent plus de messages simples et ennuyeux dans leur boîte de réception.

Voici quelques idées pour envoyer un emailing plus interactif à vos abonnés :

  • Intégrez des formulaires dans votre message, c’est plus facile pour votre destinataire d’avoir la possibilité de répondre et d'envoyer le formulaire complet depuis sa boîte de réception

  • Ajoutez des images dans vos messages

  • Insérez des enquêtes avec un design créatif ou des promotions attractives : ainsi, vous obtiendrez beaucoup plus de données sur vos destinataires pour envoyer des informations personnalisées et ciblées

  • Utilisez des gifs animés et de l’humour pour attirer l’attention des prospects

  • Pensez également à bien intégrer des boutons « Call to Action ».

Votre appel à l'action est l'un des éléments les plus importants de votre courrier électronique. Au-delà de persuader vos abonnés d'ouvrir votre courrier électronique grâce à l’objet et votre résumé, votre prochain objectif est de faire en sorte que vos abonnés cliquent sur votre contenu.

Fournir un CTA actionnable, inspirant est votre plus grande opportunité de conversion de vos prospects en clients dans votre courrier électronique. Assurez-vous de créer un contenu contextuel autour de votre CTA, qui vous aidera également à créer un clic, pourquoi pas vers une page de vente.


7 - Faîtes appel à un expert


Chez Editus, nous vous proposons un ensemble d’outils qui vous permettent de maîtriser l’ensemble de votre communication en ligne, de la conception de votre site web ou landing page dans le cadre d’une opération spécifique, jusqu’à la gestion de vos campagnes emailing auprès d’une audience correspondant à votre cible, en passant par la création de contenu dynamique pour vos mails.

Prenez rendez-vous avec l'un de nos conseillers pour mettre en place vos campagnes emailing et marketing automation !



11 vues0 commentaire